Projets

Le patrimoine culturel en Algérie.

 

Sommaire | <<- Précédant | Suivant ->>

Problématique

La constitution du patrimoine culturel repose à la fois sur une définition de critères établissant des expressions, des productions, des actes, comme appartenant à la catégorie patrimoniale du pays et sur une connaissance la plus précise des matériaux qui relèvent de ces formes. Cette construction est essentielle dans la mesure où elle participe de la modélisation des identités sociales. Cette notion de patrimoine - en ce qui concerne la question des productions culturelles à dominante communicationnelle orale - rejoint pour une grande part la question du processus de transmission ou de circulation des savoirs dont la compréhension des modalités sociales, économiques et culturelles est cruciale pour comprendre les mutations que traverse une société en transition comme l’Algérie.
Dans ce contexte, nous considérons que le travail de repérage, de collecte, de classement, d’établissement et de diffusion professionnelle et publique des traditions poétiques, de récits, de gestes, de chants en Algérie participe à la fondation d’une mémoire patrimoniale établie au plan scientifique (et non fantasmée à travers l’idéologie et les mythes), préservée et disponible.

 

 
   
Equipe du projet :

CHEF DE PROJET : MILIANI Hadj, Université de Mostaganem Faculté des Lettres et Langues

MEMBRES DE L’EQUIPE :
* MENAD Tayeb, Université de Mostaganem
* MEHADJI Rahmouna, Université d’Oran Es-Sénia Faculté des Lettres et Langues
* DELLAI Ahmed Amine, CRASC

DUREE DU PROJET : Du 01/01/2002 au 30/03/2004
 
   
Publications

MILIANI Hadj
-« Une littérature en sursis ?. Le champs littéraire de langue française en Algérie (1970-2000) », Editions l’Harmattan, Octobre 2002, Collection Critiques littéraires, 242p-.ISBN 2-7475-2859-6.
-« Préface à la ré-édition de proverbes de l’Algérie et du Maghreb de Mohammed Ben Cheneb »,Paris, Maisonneuve & Larose, 2003, pp.V-IX, ISBN :2-7068-1689-9.
-« Langue française et pratique culturelle dans l’immigration en France, Le français, langue du monde », Paris, L’Harmattan, 2003, pp. 83-84.
-« Beur’mélodie. Cent ans de musique maghrébine en France »,Paris/Biaritz, Editions Séguier, mars 2003, 156p. (en collaboration avec Bouziane Daoudi), ISBN : 2-84049-352-7.
-« Paysages du raï après la bataille », L’éducation musicale, n°501/502, mars-avril 2003, pp 36-37.

DELLAI Ahmed Amine

-« Domaine du melhoun »,Oran, CRASC, 2002, in les cahiers du CRASC n°3, TURATH .-pp 99-112.- ISSN 1112-3451.
-« Recension critique de l’œuvre poétique de Abdelkader KHALDI »,Oran, CRASC, 2002, in les cahiers du CRASC n°4, TURATH.-pp 63-115.-ISSN 1112-3451.
-« Loin de Mascara » et « Notes de lecture », Oran, CRASC, 2002, in les cahiers du CRASC n°4, TURATH.-pp 147-161.- ISSN 1112-3451
- « Chants de la casbah », Alger, ENAG Editions, 2003.
-« Paroles légères et paroles graves »,Alger, ENAG Editions, 2003.

MEHADJI Rahmouna
-« De l’intraduisibilité à la traduisibilité de termes dialectaux dans les contes oraux algériens », Mostaganem, avril 1999, Faculté des Lettres et des Arts de Mostaganem, in Actes des journées scientifiques de Dialectologie maghrébine, .
-« Ouadâa qui perdit les sept », France, Editions Chévrefeuielle étoilé, mars 2000, in Etoiles d’encre n°1-2 .
-« Le conte et la ruse », Mostaganem, juin 2001, Faculté des Lettres et des Arts, Université de Mostaganem, in Annales n°1.
-« Contes oraux de l’Ouest algérien », Oran, CRASC, 2002, in les cahiers du CRASC n°3, TURATH.
-« Abdelkeder KHALDI, éléments de biographie, aperçu de l’oeuvre », Oran, CRASC, 2002, in les cahiers du CRASC n°4, TURATH.-pp 11-61.-ISSN 1112-3451